Fleche orange 4Je suis sportif et je voudrais prendre un médicament pour soigner mon rhume, est-ce que je risque un contrôle positif ?

Oui, car de nombreux médicaments pour le rhume contiennent des substances interdites. En savoir plus...

Fleche orange 4La créatine, est-ce que c’est autorisé pour les sportifs ?

La créatine est un complément alimentaire qui ne fait pas partie de la liste des substances interdites. En savoir plus...

Fleche orange 4J’ai fumé juste avant une compétition et je voudrais savoir combien de temps le cannabis est détectable dans les urines ?

Le carboxy-THC est détectable dans les urines plusieurs semaines après une prise. En savoir plus...

Fleche orange 4Les anabolisants, c’est vraiment dangereux ?

La consommation d'anabolisants provoque un déséquilibre profond de l'organisme et a des conséquences importante sur la santé. En savoir plus...

 

Si vous vous posez ces questions, vous pouvez nous contactez par téléphone, du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30, ou bien par courriel.


Actualités

Mise en place du module stéroïdien du passeport biologique.

Un module supplémentaire du passeport biologique de l'athlète est officiellement opérationel en France (Décret n° 2015-645 du 9 juin 2015 relatif à l'établissement du module stéroïdien du profil biologique des sportifs mentionnés à l'article L. 232-15 du code du sport).

Le module stéroïdien du profil biologique s'ajoute au module sanguin.

Pour l'établissement du module stéroïdien du profil biologique, la présence dans les urines des substances suivantes est évaluée : 

a) Testostérone ;
b) Epitestostérone ;
c) Androstérone ;
d) Etiocholanolone ;
e) 5β-androstanediol ;
f)  5α-androstanediol ;
g) L'indice faisant apparaître la concentration de testostérone par rapport à celle d'épitestostérone, dénommé rapport T/E ;
h) L'indice faisant apparaître la concentration d'androstérone par rapport à celle de testostérone ;
i)  L'indice faisant apparaître la concentration d'androstérone par rapport à celle d'étiocholanolone ;
j)  L'indice faisant apparaître la concentration de 5α-androstanediol par rapport à celle de 5β-androstanediol ;
k) L'indice faisant apparaître la concentration de 5α-androstanediol par rapport à celle d'épitestostérone."

Grace aux marqueurs biologiques, ce n’est pas la substance interdite en soi qui est détectée, mais plutôt ses effets. Les effets d’un médicament étant présents plus longtemps dans l’organisme que la substance elle-même, celle-ci peut disparaître rapidement de l'organisme sans être détectée, à moins d’effectuer des contrôles à des moments très précis. 

Ces données permettent par exemple, de mettre en évidence la consommation de substances produites naturellement dans le corps et faisant parties de la classe des agents anabolisants (S1).

(Décret n° 2015-645 du 9 juin 2015 relatif à l'établissement du module stéroïdien du profil biologique des sportifs mentionnés à l'article L. 232-15 du code du sport).