7 cannabinoïdes de synthèse ajoutés à la liste des stupéfiants

L'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM)  inscrit 7 nouveaux cannabinoïdes de synthèse sur la liste des stupéfiants.

Ces produits sont également interdits par la réglementation anti dopage en compétition.

Les cannabinoïdes de synthèse, utilisés à des fins récréatives, ont des effets psychoactifs similaires à ceux du cannabis. Ils présentent une toxicité sur le plan physique et psychique et des risques d’abus et de dépendance. Devant ces risques, il a été décidé d’inscrire sur la liste des stupéfiants 7 familles de cannabinoïdes de synthèse.

Les cannabinoïdes de synthèse sont des substances ayant des effets psychoactifs similaires à ceux du Δ9-THC (Δ9-tétrahydrocannabinol), substance active du cannabis. Utilisés comme substitut du cannabis, ils sont consommés à des fins récréatives. Ils se retrouvent dans des mélanges de plantes à fumer avec des noms commerciaux variés, dans des e-liquides pour cigarettes électroniques ou sous forme de poudre. Ils sont vendus sur Internet.

A côté des effets psychoactifs attendus, des effets non recherchés ont été rapportés dans la littérature mais aussi sur les forums Internet. Il s’agit principalement :
• De troubles psychiques : anxiété, état d’agitation, idées suicidaires/auto agressivité, paranoïa, troubles psychotiques. 
• De troubles physiques : cardiovasculaires (tachycardie/palpitation, hypertension artérielle, douleurs thoraciques, infarctus du myocarde) et neurologiques (convulsions et pertes de connaissance).

Pour en savoir plus :

- l'annonce de l'ANSM

- la page de l'Antenne Médiclae de Prévention du Dopage LR