Convention sur les compléments alimentaires avec les pharmaciens.

Mardi 24 février, le ministère des sports et l'ordre des pharmaciens ont signé une convention de « prévention du dopage lié à l'usage des compléments alimentaires par les sportifs ».

Dans le premier article du code de déontologie des pharmaciens, il est écrit que les pharmaciens doivent contribuer à l'information du public en matière sanitaire et sociale, notamment en matière de lutte contre la toxicomanie, de maladies sexuellement transmissibles et de dopage. La signature de cette convention avec le ministère des sports s'inscrit dans cette démarche. Elle permettra de mieux informer le public sportif des risques de dopage accidentel liés à la consommation de compléments alimentaires.


En Languedoc Roussillon, depuis plusieurs années, l'antenne médicale de prévention du dopage oeuvre dans ce sens en mettant en place des actions ciblées auprès des pharmaciens de la région en partenariat avec le collectif EPS.