Corrélation entre les suppléments protéinés et le cancer du testicule.

Des chercheurs américains ont montré une corrélation entre l'apparition de cancer du testicule et la consommation de suppléments protéinés.
L'étude repose sur la méthode des cas témoins. Elle compare 356 jeunes américains atteints de cancer du testicule à 513 jeunes hommes indemnes (groupe témoin). Dans le groupe des personnes atteintes de cancer des testicules, 19% étaient des utilisateurs réguliers de suppléments protéinés contre 12% dans le groupe témoin. Cette différence est statistiquement significative. De plus, le risque de cancer semble lié à la durée de la consommation de suppléments, à la multiplicité des suppléments et à une consommation commencée avant 25 ans.
Pour rappel, le cancer du testicule est la première cause de cancer chez l'homme jeune de 15 à 35 ans. L'incidence du cancer des testicules est passée de 3,7 cas par 100 000 hommes en 1975 à 5,9 cas par 100 000 hommes en 2011, pour des causes encore indéterminées.

Vous pouvez lire cette recherche du British Journal of Cancer en anglais sur le site de la revue Nature.