Dopage accidentel : attention aux médicaments contre le rhume !

L'arrivée des premiers froids provoque immanquablement le démarrage de la saison des rhumes. Cette pathologie banale nous amène souvent à consommer des médicaments en vente libre. Mais un produit en vente libre n'est pas un produit sans dangers que ce soit du point de vue de la santé ou du point de vue du dopage accidentel.  En effet, de nombreuses spécialités pharmaceutiques contre le rhume contiennent de la pseudoéphédrine, cette substance fait partie de la liste des substances interdites par le code mondial antidopage. Parmi les médicaments contre indiqués aux sportifs en raison de la présence de pseudoéphédrine dans leur formulation, on trouve : ACTIFED LP RHINITE ALLERGIQUE®, ACTIFED RHUME®,  ACTIFED RHUME JOUR & NUIT®, DOLIRHUME PARACETAMOL ET PSEUDOEPHEDRINE 500 mg/30 mg®, DOLIRHUMEPRO PARACETAMOL, PSEUDOEPHEDRINE ET DOXYLAMINE®, HUMEX RHINITE ALLERGIQUE®, HUMEX RHUME®, NUROFEN RHUME®, RHINADVIL RHUME BUPROFENE/PSEUDOEPHEDRINE®, RHINUREFLEX®, HUMAGRIP® (Source AFLD).
Toutes ses spécialités sont susceptibles de positiver un contrôle antidopage, de plus, leur usage n'est pas anodin pour la santé.