L'AFLD lève ses sanctions contre Laure Boulleau.

L'internationale du PSG, Laure Boulleau, pourra jouer les mondiaux de football cet été. L'Agence Française de Lutte contre le Dopage a finalement choisi de ne pas sanctionner la joueuse en appliquant avec quelques semaines d'avance le nouveau code mondial. Laure Boulleau risquait une suspension de plusieurs mois à car elle ne s'était pas localisée à trois reprise ces 18 derniers mois. Heureusement pour elle, le nouveau code mondial antidopage précise qu'un sportif peut être sanctionné s'il cumule trois défauts de localisation dans les 12 derniers mois. En effet, l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) considère que trois défauts de localisation en 18 mois peuvent relever de la simple négligence et non pas d'une dissimulation intentionnelle.

Pour en savoir plus :

- sur la décision de l'AFLD ;

- sur la localisation des athlètes élite.