L'AMA envisage d'allonger les durées de suspensions des sportifs.

Une série de recherches menées sur les souris montre que les bénéfices des stéroïdes anabolisants seraient durables pendant plusieurs années. Ces recherches, menées par le professeur Kristian Gundersen et qui nécessitent encore des travaux approfondis, remettent en question les durées de suspensions actuelles. En effet, à ce jour, une première suspension pour dopage peut aller de 6 mois à deux ans. Si les données misent en évidence sur les souris se confirment chez l'être humain, alors, un sportif dopé aux stéroïdes anabolisants peut reprendre la compétition alors qu'il bénéficie encore des effets des produits. De nouveaux programmes de recherches sont donc en cours pour vérifier si ces résultats peuvent également s'appliquer à l'homme. Dans ce cas, l'Agence Mondiale Antidopage pourraient décider d'allonger massivement les durées de suspensions.