L’AMA publie les dispositions de sa Commission indépendante

L’Agence mondiale antidopage (AMA) a publié les dispositions de sa Commission indépendante (Commission) tripartite chargée de faire la lumière sur les allégations de dopage des athlètes Russes, mises au jour et diffusées par la chaîne de télévision allemande ARD début décembre 2014.

En outre, l’AMA a annoncé la nomination de Günter Younger, Chef du département de cybercriminalité de la police d’État de Bavière (Landeskriminalamt (LKA)), en tant que troisième membre de cette Commission. M. Younger a œuvré de nombreuses années au sein des forces de l’ordre, notamment à Interpol et à Europol dans un contexte de lutte contre les drogues et le crime organisé. 

Le président de l’AMA, Sir Craig Reedie, a déclaré ce qui suit : « L’AMA est convaincue d’avoir mis en place la meilleure structure qui soit et d’avoir désigné les individus appropriés pour mener efficacement cette enquête sur les allégations avancées par ARD. Nous faisons le nécessaire pour que la Commission ait accès à toutes les ressources requises afin qu’en retour, nous puissions respecter notre engagement à l’égard des sportifs propres de même que leur droit de pratiquer un sport exempt de dopage. »

Le rôle de la Commission est de mener une enquête indépendante sur les pratiques de dopage, les manœuvres frauduleuses dans le contexte du prélèvement des échantillons et de la gestion des résultats et les autres méthodes de gestion inefficace des procédures antidopage. Sont visés dans cette affaire : la Russie, l’Association internationale des Fédérations d’athlétisme (IAAF), des athlètes, entraîneurs, soigneurs, médecins et autres membres du personnel d’encadrement des sportifs, ainsi que le laboratoire accrédité de l'AMA à Moscou et l’Agence antidopage de Russie (RUSADA). Le mandat de la Commission prendra fin lors du dépôt du rapport (tel que défini dans ses dispositions) au président de l’AMA, au plus tard le 31 décembre 2015. Le président de l’AMA pourra prolonger le mandat de la Commission s’il le juge nécessaire.

Comme en fait foi une annonce récente, la Commission sera présidée par M. Richard W. Pound, ancien président de l’AMA. Celui-ci sera appuyé par le professeur Richard McLaren, expert chevronné en droit du sport international et membre de longue date du Tribunal arbitral du sport (TAS), et par le troisième membre nouvellement désigné, M. Younger.  

La Commission amorcera ses travaux conformément aux dispositions du Code mondial antidopage 2015, entré en vigueur le 1er janvier 2015.

L’AMA n’émettra aucun autre commentaire à ce sujet jusqu’à ce que l’enquête de la Commission soit conclue.