L'UCI doit se prononcer sur l'avenir de l'équipe cycliste Astana.

La commission des licences de l'Union Cycliste Internationale réexamine actuellement la licence Pro Tour de l'équipe cycliste Astana. Se réexamen fait suite à une incroyable "épidémie" de contrôle antidopage positif dans les équipes pro et continentale de la formation kazakhe.

Les quatre juges suisses de la commission des licences s'appuyeront sur le rapport de l'Institut des Sciences du Sport de l'Université de Lausanne (Issul), qui montre, selon l'UCI, une « nette différence entre la politique et la structure de l'équipe telles que présentées à la commission des licences en décembre et la réalité sur le terrain ». Ce rapport est issue d'une étude de terrain : six semaines d'observation et d'interviews qui ont permis aux trois experts de l'ISSUL de se faire une idée sur les lacunes du dispositif antidopage interne des équipes Astana.

Pour en savoir plus sur la saga de l'équipe Astana :

- Contrôle antidopage : un de plus pour Astana !

- Astana : une vie à l'ombre du dopage.