L'usada prononce une suspension de 15 ans en Tennis.

C'est la plus longue suspension prononcée suite à un contrôle positif dans le tennis. L'agence américaine antidopage (USADA) et le programme anti dopage de la fédération internationale de tennis ("The programme" de l'ITF) ont conjointement annoncé la suspension d'un joueur américain suite à une deuxième infraction antidopage. En 2010, ce joueur avait été trouvé en possession d'hormone de croissance ce qui avait entraîné une première suspension. Cette fois, il s'agit d'un contrôle positif à différentes substances : les métabolites de la méthenolone, un agent anabolisant et de l'androst-(2,3)-en-17-one, un modulateur hormonal ainsi que du GHRP-6 de la classe des hormones peptidiques. Cette suspension est particulièrement sévère et ce choix est justifié car les infractions commises par ce joueur relèvent d'un dopage intentionnel au vu des substances concernées : on ne trouve pas ce genre de substance dans les médicaments courants que l'on pourrait consommer par manque de vigilance concernant la règlementation antidopage.