Le lobby européen des compléments alimentaires et le dopage :

Le dopage par les compléments alimentaires est-il le résultat d' une escalade dans la recherche d'une optimisation nutritionnelle pour la performance, ou un paravent pour dissimuler un usage de produits clairement interdits ?
ESSNA, le lobby européen des compléments alimentaires destinés aux sportifs, se défend contre les attaques des chercheurs qui révèlent les contaminations accidentelles ou pas dont sont affligés de nombreux compléments alimentaires. Ces négligences iraient à l'encontre de l'intérêt même des fabricants ! 
A l'inverse, des entraineurs accusent les compléments de favoriser l'escalade vers le dopage en rendant acceptable la démarche de consommer un produit en vue d'améliorer ses performances, au prétexte qu'il serait naturel et inoffensif.
Entre les problèmes liés aux produits et ceux posés par le cadre de la démarche de consommation elle-même (auto-médication, contrats publicitaires, allégations fantaisistes, etc), la supplémentation nutritionnelle est sur la sellette. 

A lire en anglais, le point de vue de la ESSNA.