Le nouveau tribunal anti dopage de l'UCI est opérationnel.

Suite aux décisions de plusieurs fédérations cyclistes nationales de blanchir des sportifs suite à un contrôle positif l'été dernier, l'Union Cycliste Internationale (UCI), et son nouveau président Brian Cookson, avaient décidé de créer un tribunal indépendant en charge des sanctions dans les cas d'infractions antidopage. Ce nouveau tribunal est désormais fonctionnel et traitera ses premiers cas d'ici quelques semaines. C'est un dispositif clé de la politique antidopage de l'UCI, il faisait parti des principales recommandations du rapport de la commission indépendante de réforme du cyclisme. Ce tribunal ne traitera pas de l'ensemble des cas nationaux bien sûr, mais il statuera sur les cas que l'UCI considère comme prioritaire.

Pour en savoir plus sur ce tribunal, un ancien article du figaro.