Les substances dopantes

La Liste des interdictions a été publiée pour la première fois en 1963 sous la direction du Comité international olympique. Depuis 2004, tel que stipulé dans le Code mondial antidopage, l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) est responsable de la préparation et de la publication de la Liste. Il s’agit d’un Standard international identifiant les substances et méthodes interdites en et hors compétition, de même que dans des sports spécifiques.
Cette liste est transposée dans le droit de chaque pays.

Une substance ou méthode est susceptible d’être incluse dans la Liste des interdictions si l’AMA détermine que la substance ou méthode répond à deux des trois critères suivants :

  • L’évidence médicale ou scientifique, l’effet pharmacologique ou l’expérience, selon lesquels la substance ou la méthode a le potentiel d’améliorer la performance sportive;
  • L’évidence médicale ou scientifique, l’effet pharmacologique ou l’expérience, selon lesquels l’usage de la substance ou de la méthode présente un réel risque ou potentiel pour la santé du sportif;
  • La détermination par l’AMA que l’usage de la substance ou de la méthode est contraire à l’esprit sportif valorisant la pensée, le corps et l’esprit des athlètes.

Le code mondial antidopage a créé la procédure d’autorisation d’utilisation à des fins thérapeutiques (AUT), pour permettre à un sportif d’être autorisé, avant de participer à des compétitions, à utiliser des substances normalement interdites pour se soigner en cas de nécessité de santé. En France, c’est l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) qui autorise ou pas un sportif à prendre une substance interdite pour se soigner. Vous trouverez la procédure à suivre sur le site de l’AFLD.

Une substance ou méthode ayant la faculté de masquer l’usage d’autres substances et méthodes interdites, est également incluse dans la Liste des interdictions.

 

La liste des substances dopantes est organisé en classe de produits et méthodes. Certaines classes de substances sont interdites uniquement en compétition ou dans certains sports.

 

Fleche orange 4Les substances interdites en permanence :

S0. Substances non approuvées

S1. Agents anabolisants

S2. Hormones peptidiques, facteurs de croissance et substances apparentées

S3. Bêta - 2 agonistes

S4. Modulateurs hormonaux et métaboliques

S5. Diurétiques et autres agents masquants

 

Fleche orange 4Les méthodes interdites :

M1. Manipulation de sang ou de composants sanguins

M2. Manipulation chimique et physique

M3. Dopage génétique

 

Fleche orange 4Les substances interdites en compétition :

S6. Stimulants

S7. Narcotiques

S8. Cannabinoïdes

S9. Glucocorticoïdes

 

Fleche orange 4Les substances interdites dans certains sports :

P1. Alcool

P2. Bêta-bloquants